Neige dans la Drôme : les récoltes des agriculteurs sont compromises

Dans l'Isère, la Drôme et l'Ardèche, la neige de la semaine du 11 novembre sonne comme l'intempérie de trop. De nombreux vergers ont beaucoup souffert. Les arboriculteurs sont désemparés. Il n'y aura peut-être pas d'abricots ni de noix à ramasser quand la récolte viendra.

France 2

Dans la Drôme, un verger planté il y a trois ans n'aura pas survécu à la neige tombée en abondance au cours de la semaine du 11 novembre. En tombant sur des abricotiers qui portaient encore leurs feuilles, la neige a tout endommagé. Tout est à refaire ou presque. "Il y a beaucoup de casse, c'est désolant. Ça ne fait que deux jours que j'arrive à retourner dans le champ", déplore Aurélien Esprit , arboriculteur à Pont-de-l'Isère (Drôme). Au matin du 22 novembre, il en est encore à recenser les dommages. Certains arbres seront peut-être sauvés, mais l'incertitude règne.

Les producteurs de noix ont souffert

Même constat à quelques kilomètres, au pied du Vercors (Drôme). Arbres déracinés, branches cassées... Les producteurs de noix ont, eux aussi, beaucoup souffert. Selon les professionnels, 2 000 noyers ont été touchés. "La plantation, l'irrigation, tout est à refaire. Je n'ai jamais vu une tempête de neige de cette ampleur", déclare Yves Borel, du comité interprofessionnel de la Noix de Grenoble.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un champ recouvert de neige à Feniers (Creuse), le 4 mai 2019. 
Un champ recouvert de neige à Feniers (Creuse), le 4 mai 2019.  (PASCAL LACHENAUD / AFP)