Mort de Jacques Chirac, l'amoureux du terroir

Fervent défenseur du monde paysan, Jacques Chirac était un président particulièrement proche des agriculteurs. France 2 a retrouvé plusieurs exploitants qui l'ont rencontré.

FRANCE 2

Les mots ont du mal à sortir. Au lendemain du décès de Jacques Chirac, Claude Servonet, berger à la retraite, est encore très ému. Les deux hommes se sont rencontrés dans les allées du Salon de l'agriculture pendant dix ans. Claude Servonet élevait des chèvres du Rove, une espèce rare qu'il a sauvée grâce notamment à l'oreille attentive de l'ancien président. "Il prenait son temps avec nous, il discutait", se souvient l'agriculteur.

Un président impliqué selon les agriculteurs

Jean-Pierre Boisson a lui aussi connu Jacques Chirac, dont il évoque l'amour des bons produits. Pour lui, plus que quiconque, le président s'est impliqué pour trouver des solutions aux agriculteurs. "C'était un homme qui à mon avis avait énormément de coeur et qui faisait très attention aux gens avec qui il était", estime Jean-Pierre Boisson. Pour ces deux exploitants, Jacques Chirac était un amoureux de la terre et un ami de ceux qui la défendent. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien chef de l\'Etat Jacques Chirac, en déplacement au Salon de l\'agriculture, à Paris, le 24 février 2009.
L'ancien chef de l'Etat Jacques Chirac, en déplacement au Salon de l'agriculture, à Paris, le 24 février 2009. (PATRICK KOVARIK / AFP)