Mirabelles : la cueillette à la main privilégiée

La mirabelle est cet été en avance et le cru 2020 s’annonce très prometteur. Certains producteurs font le choix d’une récolte entièrement réalisée à la main pour une meilleure qualité. 

France 2

Les premières mirabelles de l’été ont toujours un goût particulier. Dans un verger de Lagney, en Meurthe-et-Moselle, la récolte a lieu un peu en avance cette année, et surtout, entièrement à la main. Aucune machine ne secoue les arbres, mais des saisonniers prêteront mains fortes au cœur de la récolte.

Pour un fruit qui se conserve mieux

Julien Marin, producteur aux Vergers des Moncels explique son choix : "C’est quoi la différence entre une mirabelle cueillie et une ramassée à la machine ? Vous n’avez plus le talc, cette couche de protection produite naturellement par le fruit, qui le protège et lui permet de se conserver.". Il explique par ailleurs qu’une mirabelle cueillie main se déguste telle qu’elle, tandis que les autres seront parfaites en cuisine et pour les confitures ou les conserves. 60 tonnes de fruits devraient être récoltées dans ce verger en trois semaines et 10 000 tonnes labélisées en Lorraine.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Cueillette de la mirabelle, dans la Meuse, le 11 septembre 2011.
Cueillette de la mirabelle, dans la Meuse, le 11 septembre 2011. (BRUNO BARBIER / ONLY FRANCE / AFP)