Métiers : les vétérinaires de campagne disparaissent

Les vétérinaires sont de moins en moins nombreux en zone rurale. 

FRANCE 2

Les vétérinaires ferment leurs cabinets. Ce constat est alarmant en zone rurale, notamment dans le Lot-et-Garonne et en Dordogne. Alors, les agriculteurs sont inquiets. "S'il n'y a plus d'élevage dans une zone, ça veut dire plus de vaches dans les prés, plus de moutons dans les prés. Moi je suis fière de la viande qu'on mange en France," explique Estelle Blanchet, vétérinaire. Les professionnels abandonnent les campagnes pour des cabinets en ville, celui d'Estelle Blanchet tourne grâce à deux salariés qui soignent chiens et chats, plus rentables et moins contraignants que des bovins.

Une passion qu'elle tient de son grand-père

"La retraite des vétos c'est 67 ans, donc je ne suis pas sûre de tenir jusque là. Je n'ai pas encore 40 ans et j'ai déjà très mal au dos lorsque je fais une césarienne sur une vache couchée. Je mets deux jours à m'en remettre", poursuit-elle. Cette passion pour les animaux, elle l'a tient de son grand-père éleveur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache et un veau à Saint-Martin-du-Vivier, près de Rouen (Seine-Maritime), le 30 septembre 2019.
Une vache et un veau à Saint-Martin-du-Vivier, près de Rouen (Seine-Maritime), le 30 septembre 2019. (LOU BENOIST / AFP)