Météo : le gel du printemps a fait exploser les prix des fruits et légumes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Météo : le gel du printemps a fait exploser les prix des fruits et légumes
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Rhône-Alpes, B. Metral, T. Touchais, P. Dehais - France 3
France Télévisions

Le prix de la cerise a doublé cette année par rapport à la saison dernière, atteignant les 7 euros le kilo. Les pêches, nectarines et abricots sont, eux aussi, plus chers.

Sur un marché de Lyon (Rhône), les clients devront débourser de 2 à 3 euros de plus pour le kilo de cerises. Le gel du printemps a en effet fait exploser les prix de ce fruit de luxe, cet été. Par rapport à la moyenne sur cinq ans, la production de fruits est en chute libre, cette année. Ainsi, les volumes de cerises ont baissé de 62 %, les abricots de 64 %, et les pêches et nectarines de 42% ; la faute à la météo du mois d'avril.

La concurrence espagnole 

Des vergers situés à Saint-Romain-de-Popey ont été victimes du gel deux nuits de suite. Au total, 80% des cerises ont été abîmées. Aujourd'hui, les branches sont peu garnies, ce qui complique la récolte. "Il y en a tellement peu, c'est vraiment la misère. Ramasser comme ça, ce n'est vraiment pas intéressant. Habituellement, on ramasse un seau toutes les vingt minutes, et là, on met une heure, 1h30 pour ramasser un seau", se désole une arboricultrice. L'été commence tout juste, mais dans les magasins, ces cerises sont déjà concurrencées par les variétés espagnoles. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.