Cet article date de plus de deux ans.

Mayenne : pourquoi cet agriculteur a choisi de replanter 1 000 arbres avant de partir en retraite

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Mayenne : pourquoi cet agriculteur a choisit de replanter 1 000 arbres avant de partir en retraite
Article rédigé par
France Télévisions

1 000 arbres, c'est ce que Christophe Piquet compte planter avant de partir à la retraite. Explications dans ce reportage...

Ils vont travailler jusqu'à la tombée du jour, car c'est un chantier extraordinaire. À Azé, en Mayenne, toute la famille participe. Les voisins aussi donnent un coup de main. Avant de partir en retraite et de céder l'exploitation à son fils, Christophe Piquet a décidé de tout transformer. "On est en train de tout simplement essayer de sauver notre planète. L'environnement, à mon avis, on ne peut pas faire qu'en parler. Il faut agir", explique Christophe Piquet.

Une pratique ancestrale

Et l'éleveur et producteur de viande bio de poursuivre : "Avec mon fils Antoine et mes petits-enfants, on a décidé, sur la parcelle qui fait actuellement 32 hectares, de replanter 1 000 arbres." Cette décision, c'est l'aboutissement d'une vie de labeur et d'observation. C'est pour le bien-être des vaches, pour lutter contre la chaleur, qu'il a choisi de planter plusieurs rangées d'arbres au milieu des prairies et des cultures. Les arbres vont apporter de la fraîcheur, réguler l'eau, fertiliser les sols : toutes fonctions que les agriculteurs avaient oubliées. Planter des arbres à l'intérieur des parcelles pour améliorer les prairies et les cultures est une pratique ancestrale. Aujourd'hui, les agriculteurs la redécouvrent, car c'est une réponse au changement climatique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.