Lozère : les éleveurs manquent de paille

Fin août, 87 départements sont concernés par des restrictions d'eau. Certains éleveurs doivent faire jouer la solidarité en faisant venir de la paille pour nourrir leur bétail.

FRANCE 3

L'été 2019 a été très chaud et sec, ce qui complique fortement le travail des agriculteurs et des éleveurs, notamment pour nourrir leurs animaux. Un transporteur a fait le chemin depuis la Seine-et-Marne pour transporter de la paille sur une exploitation en Lozère. Après la grêle et la sécheresse, le stock de paille de Franck Vielledent, éleveur de vaches laitières, a bien fondu. Pour passer l'hiver, il n'a pu produire que 30 tonnes, il lui en manque donc une centaine. Une situation récurrente cette année, qui met son exploitation en péril.

80 000 euros de la région et du département pour transporter la paille

En Lozère, pas moins de 76 exploitations manquent de paille. Le département et la région ont donc débloqué 80 000 euros pour aider aux frais de transport de cette précieuse ressource. "Le gros travail était de trouver le transport, le transport est un gros problème en Lozère", affirme André Chevalier, président de l'association APAL. Grâce à la solidarité des agriculteurs de Seine-et-Marne, les vaches lozériennes devraient passer l'hiver sans encombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des champs dans le sud de la Lozère, en août 2019.
Des champs dans le sud de la Lozère, en août 2019. (BENJAMIN POLGE / HANS LUCAS / AFP)