Les vignobles souffrent de la sécheresse

Les viticulteurs sont touchés par la sécheresse. En temps normal, un soleil généreux favorise la croissance des raisins. Cette année, les vignobles ont souffert de la chaleur.

France 2

À Bruley, en Meurthe-et-Moselle, le raisin a grillé et s’est rabougri. Il est impropre à la récolte. Un constat simple pour ces viticulteurs du sud du département. La vigne a été échaudée par la canicule. "Il y a une dizaine de jours, on a approché les 40°C. Les raisins qui ont été exposés ont littéralement brûlé", fait remarquer Stéphane Vosgien, le président de l’Organisme de défense et de gestion des côtes de Toul. Les rendements devraient en souffrir, 25% à 30% de moins par rapport à une année normale.

Des besoins en eau

"Il nous faut de l’eau, parce qu’on a un très gros déficit. On a un cumul pour l’instant de 250 mm, alors que pour une année normale, on tourne autour de 700 mm. On n’a presque que 30% de l’eau annuelle seulement. Donc il en faut encore", explique Stéphane Vosgien. Si la quantité n’est pas là, la qualité devrait être au rendez-vous de cette vendange 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignobles de l\'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde).
Des vignobles de l'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde). (PHILIPPE ROY / AFP)