Les syndicats de l'agriculture reçus à l'Élysée

Emmanuel Macron a reçu ce lundi 7 août au matin plusieurs représentants agricoles. Les agriculteurs dénoncent une nouvelle fois les marges de la grande distribution, qu'ils jugent abusives.

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est l'une des grandes promesses de campagne d'Emmanuel Macron, des états généraux de l'alimentation, prévus à l'automne. Après la FNSEA en juillet, les autres syndicats agricoles défilent ce lundi 7 août au matin à l'Élysée pour préparer ce rendez-vous. Une première prise de contact plutôt positive selon les réactions à la sortie. Au coeur des négociations à venir, une revendication principale : obtenir une meilleure répartition des marges avec les distributeurs. "Le point essentiel, c'est d'obtenir une loi qui impose à la grande distribution de répartir ses marges en fonction des coûts de production des producteurs pour avoir un revenu décent pour les paysans", insiste Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne.

Un meilleur étiquetage

Depuis 2010, le revenu moyen des paysans s'est effondré. Plusieurs organisations en appellent en outre à une clarification de l'étiquetage. Ces états généraux de l'alimentation s'ouvriront à la fin de l'été. Ils pourraient s'étaler jusqu'au mois de novembre 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vaches laitières, race Montbéliarde. (Photo d\'illustration)
Des vaches laitières, race Montbéliarde. (Photo d'illustration) (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)