Le safran se cultive aussi en Lorraine

Un producteur de safran de Lorraine fait partager son travail et sa passion pour la création de l'épice la plus chère du monde.

France 2

À Domgermain, en Meurthe-et-Moselle, elles colorent de pourpre le champ de Philippe Frappart dès les premiers rayons du soleil. L'heure idéale pour cueillir la fleur de crocus sativus. "Là elle est sortie cette nuit. On la cueille tous les matins afin de préserver au maximum la fleur et qu'elle ne soit pas altérée par le soleil", explique ce safranier de Domgermain.

Une cueillette méticuleuse

Sur son demi-hectare de terre, 400 000 bulbes sont plantés. C'est autant de fleurs à ramasser tous les jours à la main donc toute la famille s'y met. Un travail titanesque qui ne doit rien enlever à la douceur du geste. "Il faut prendre la petite fleur par le bas et puis tirer tout doucement pour ne pas arracher les bulbes qui sont dans la terre. Il faut faire très attention de ne pas marcher sur les lignes de safran", commente Patricia Rodrigues, une cueilleuse.

Le JT
Les autres sujets du JT