VIDEO. Dilué, coupé, mal étiqueté... Le Parlement européen veut en finir avec le miel frelaté

Plus de 30% des miels importés en Europe sont frelatés. Les eurodéputés veulent lutter contre la propagation de la contrefaçon du miel sur le marché de l'Union européenne.

Voir la vidéo

Allongé au sirop de sucre, ou élaboré à partir de maïs ou de riz, le miel est le troisième produit le plus frelaté au monde. Selon une étude publiée par la Commission européenne, le "faux miel" correspond à plus de 30% des miels importés en Europe. À cela s’ajoutent des fausses étiquettes sur l’origine géographique ou florale ou sur le caractère bio du miel. Dans un rapport de la Commission de l’agriculture du parlement européen, publié le 23 janvier dernier, les eurodéputés préconisent le renforcement de la lutte contre la contrefaçon du miel et une meilleure défense dans les accords commerciaux. L’eurodéputé hongrois Norbet Erdos a dénoncé le "peu de contrôles aux frontières de l’Union européenne". 

Le miel pas cher des grandes surfaces, ce n’est pas vraiment du miel

Pascale Goussé, apicultrice

La demande de miel augmente en France et partout en Europe sans que la production suive : "La production annuelle française de miel était de 35 000 tonnes au début des années 90, aujourd’hui elle est réduite à 15 000 tonnes, mais comme on en consomme 40 000 tonnes, vous voyez qu’on en importe beaucoup." indique Pascale Goussé, apicultrice. 

En effet, pour répondre à cette demande accrue, certains producteurs se sont mis à vendre du miel dilué, coupé à divers sirops. "Le miel pas cher des grandes surfaces, je l’ai dans le nez parce que ce n’est pas vraiment du miel", s’indigne l’apicultrice. En 2015, une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) soulignait que près de 43 % des miels analysés en France avaient été déclarés "non conformes" ou "non satisfaisants".

Ce faux miel "vient principalement d’Asie, un peu des pays de l’Est." précise Pascale Goussé. En effet, le processus de création du miel artificiel est particulièrement commun en Chine. Depuis 2007, le nombre de ruches n’y a progressé que de 13% alors que les exportations de miel chinois ont quasiment doublé, passant de 64 000 tonnes à 144 000.

Miel
Miel (BRUT)