Le ministre de l'Agriculture ordonne la suspension immédiate de l'agrément de l'abattoir ovin de Rodez, après la diffusion d'une vidéo de L214

L'association de défense des animaux a publié ce matin une nouvelle vidéo montrant des agneaux, issus de l’industrie laitière liée à la production du roquefort, entassés et égorgés parfois sans être étourdits. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Extrait d'une vidéo de l'association L214, intitulée "La face cachée du Roquefort : enquête" et diffusée le 24 juin 2020.  (VIDÉO L214 - CAPTURE D’ÉCRAN)

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume "ordonne la suspension immédiate de la chaîne ovine de l’abattoir de Rodez et diligente une inspection complète", indique mercredi 24 juin un communiqué du ministère de l'Agriculture. Cette annonce intervient quelques heures après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 dénonçant les conditions d'élevage et d'abattage d'agneaux en lien avec la filière roquefort.

"Une vidéo publiée ce jour met en cause les conditions de mise à mort des agneaux à l’abattoir de Rodez. Elle montre des pratiques inacceptables avec des manquements graves aux règles de protection animale", indique le communiqué.

"Une inspection complète de l’abattoir est programmée ce jour par les services de l’Etat. Les conclusions de cette inspection devront permettre de déterminer quelles suites doivent être données", conclut-il. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.