Le glyphosate pourra être utilisé jusqu'en 2023

Le glyphosate reste sur la liste des produits autorisés dans l'UE jusqu'en 2023. La licence pour son utilisation a été prolongée à Bruxelles ce lundi 27 novembre après deux ans de débat.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La décision est tombée ce lundi après-midi à Bruxelles. Cinq ans de sursis pour le glyphosate. Robert Bellé, un scientifique, est catastrophé : "Je sais qu'il est cancérigène". Il a passé des années à étudier les conséquences de ce pesticide utilisé dans l'agriculture. Pourtant, 18 pays européens ont voté pour le glyphosate. Pas la France. C'est l'Allemagne qui a fait pencher la balance.

L'UE divisée

"Le retournement allemand est lié aux intérêts industriels importants en Allemagne", explique François Veillerette, de l'association Générations Futures. L'entreprise Monsanto, qui va fusionner avec l'Allemand Bayer, est connue pour son round-up, conçu à partir du glyphosate, jugé efficace et peu coûteux. Le principal syndicat agricole français, la FNSEA, se félicite du délai accordé par Bruxelles. La bataille autour du glyphosate aura duré deux ans et elle n'est sans doute pas terminée tant l'UE reste divisée sur ce sujet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le désherbant Roundup, commercialisé par la firme américaine Monsanto, contient du glyphosate.
Le désherbant Roundup, commercialisé par la firme américaine Monsanto, contient du glyphosate. (MAXPPP)