Cet article date de plus de deux ans.

Lait : une usine dans le Finistère pour relancer la filière

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Lait : une usine dans le Finistère pour relancer la filière
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une nouvelle usine de lait infantile va voir le jour dans le Finistère. Peut-elle relancer la filière ? Le point avec France 2.

Emmanuel Macron doit rencontrer mercredi 20 juin le chef d'entreprise qui va ouvrir une usine de lait dans le Finistère, à Landivisiau. Cette commune de 9 000 habitants a payé un lourd tribut à l'emploi. En 2013, l'abattoir Gad ferme ses portes, un millier de personnes se retrouvent au chômage. Mais depuis quelques jours, l'annonce de l'implantation d'une nouvelle usine dans la région a redonné le sourire aux familles.

Une bonne nouvelle pour les éleveurs

L'entreprise devrait sortir de terre d'ici deux ans. Une usine ultra-moderne, le dernier cri de la transformation du lait en poudre pour bébé. Le propriétaire est un entrepreneur breton. Gilles Falc'hun a investi 80 millions d'euros dans une tour de séchage, bien décidé à se faire une place sur un marché indispensable aujourd'hui : la Chine. La Bretagne est la première région laitière de France. Elle collecte chaque année plus de 5 milliards de litres de lait. C'est l'or blanc du Finistère, et tous les éleveurs le savent. La moitié de l'exploitation part à l'export, alors chaque nouveau marché, surtout vers la Chine, est le bienvenu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.