Lait contaminé : la justice ouvre une enquête

La justice a ouvert une enquête à l’encontre de l’usine Lactalis de Craon (Mayenne) après les contaminations de lait à la salmonelle touchant des bébés.

FRANCE 2

C’est une usine à l’arrêt au centre d’une enquête préliminaire pour "blessures involontaires", "mise en danger de la vie d’autrui", et "tromperie aggravée". Sur ce site en Mayenne, les enquêteurs vont devoir comprendre comment des laits infantiles ont été contaminés par la salmonelle et surtout tenter d’identifier des négligences. Lactalis réserve ses réponses aux gendarmes, mais reconnaît avoir découvert plusieurs foyers de cette bactérie.

Même problème en 2005

Autre question à éclaircir, l’alerte aurait-elle pu être donnée plus tôt ? Les lots, plus de 20 millions de boîtes, n’ont été retirés qu’au mois de decémbre, soit plusieurs mois après la contamination supposée. L’usine avait été arrêtée une première fois en 2005 pour un problème similaire. Selon Me Jade Dousselin, avocate d’une victime, difficile de croire que l’entreprise ignorait tout de la contamination.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine du groupe Lactalis à Craon (Mayenne), où des lots de lait infantiles ont été contaminé par des salmonelles, le 4 décembre 2017.
L'usine du groupe Lactalis à Craon (Mayenne), où des lots de lait infantiles ont été contaminé par des salmonelles, le 4 décembre 2017. (DAMIEN MEYER / AFP)