La Réunion : des "gilets jaunes" vivent sur un rond-point

Le mouvement des "gilets jaunes", lancé il y a un an, se poursuit dans certaines villes. Sur l'île de La Réunion, la mobilisation a été particulièrement suivie. Les blocages ont duré plusieurs mois. Il y a encore des irréductibles sur un rond-point.

FRANCE 2

Ils sont une dizaine de "gilets jaunes". Ils ont construit des cabanes et ont dressé des tentes sur la commune du Tampon, sur l'île de la Réunion. Depuis bientôt un an, ils vivent en communauté. "Au début, les gendarmes ont commencé à nous casser les pieds pour une bâche. Ils disaient : 'Vous ne dormirez pas ici ce soir'. Et, en même temps, dans leur dos, il y avait déjà la tôle qui arrivait. On est là depuis 320 jours maintenant", explique un "gilet jaune".

Une nouvelle façon de vivre ensemble

Depuis, tous les jours, ils sont rejoints par des mères de famille, des retraités, des jeunes, avec ou sans travail. Depuis un an, sur un terrain abandonné situé à quelques kilomètres de leur rond-point, les "gilets jaunes" du Tampon se sont transformés en agriculteurs. Ces "gilets jaunes" ne bloquent plus ce rond-point, ils vivent dessus. Ils ne manifestent plus contre la vie chère. Ils ont décidé d'inventer une nouvelle façon de vivre ensemble.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" de La Réunion ont fini par se sédentariser sur un rond-point, sans le bloquer.
Des "gilets jaunes" de La Réunion ont fini par se sédentariser sur un rond-point, sans le bloquer. (FRANCE 3)