Cet article date de plus de trois ans.

Justice : un agriculteur charentais face au géant Monsanto

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : un agriculteur charentais face au géant Monsanto
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

C'est un combat que mène Paul François depuis 2004. Intoxiqué à l'époque par un herbicide commercialisé par Monsanto, il continue de poursuivre l'actuelle filiale du groupe Bayer.

Il y a presque quinze ans, Paul François, agriculteur-céréalier en Charente, était victime d'une intoxication en nettoyant une cuve. En cause, le Lasso, un herbicide commercialisé par Monsanto et depuis interdit en France. Déclaré invalide à 50 %, l'homme décide d'attaquer le groupe encore américain à l'époque. Paul François obtient gain de cause en première instance, puis en appel, mais Monsanto se pourvoie alors en cassation. Le feuilleton se poursuit donc ce mercredi 6 février devant la cour d'appel de Lyon (Rhône).

Un million d'euros réclamés par l'agriculteur

"J'y vais vraiment serein, serein. [...] Je suis déterminé, mais je suis fatigué", explique Paul François. Aujourd'hui président d'une association de victimes des pesticides, l'agriculteur-céréalier demande un million d'euros de dédommagement. Le verdict de la cour d'appel de Lyon est attendu dans les deux prochains mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.