Intempéries : les pépiniéristes victimes de la grêle

À la suite des intempéries du week-end du 15 juillet, de nombreux agriculteurs ont perdu une partie de leur production. Certains sont même à l'arrêt comme par exemple les pépiniéristes de Feyzin (Rhône).

Cette vidéo n'est plus disponible

Sur les 20 hectares d'une pépinière de Feyzin (Rhône), c'est la même désolation. La grêle n'a épargné aucune tranche de culture. Les rosiers, par exemple, sont invendables. "On a des plantes qui sont presque entièrement défeuillées, détaille le propriétaire de la pépinière, Pierre de Trémaré. Mais c'est surtout très marqué quand on regarde l'écorce, ce qui créé une incertitude sur les prochains bourgeons."

Une violente tempête

Les arbres déracinés prouvent aussi la violence de l'orage qui s'est abattu dimanche 15 juillet. Les grêlons n'ont d'ailleurs pas tous fondu ce mardi 17 juillet. Cette tempête a surpris les salariés. "Elle a détruit les plantes et cassé les pots. C'est la première fois que je vois ça", s'étonne l'un d'entre eux. Aucun dégât n'est à déplorer sur les installations, mais la production du printemps est compromise. 

Le JT
Les autres sujets du JT