Intempéries : la détresse des agriculteurs de la Drôme

Les violents orages qui se sont abattus sur la région Auvergne-Rhône-Alpes ont causé de nombreux dégâts. Les agriculteurs de la Drôme ont été particulièrement touchés.

FRANCE 2

La récolte n'aura pas lieu. À Pont-de-l'Isère, dans la Drôme, les abricots et les vignes ont été sérieusement endommagés. Samedi 15 juin, une pluie de grêlons s'est abattue sur le département. Quelques minutes après l'orage, un arboriculteur a fait part de sa détresse sur internet. Il estime ses pertes entre 70% et 90% sur ses productions de pommes, de cerises et d'abricots. Pas toujours assurés intégralement, voire pas du tout, beaucoup d'agriculteurs sont aujourd'hui démunis.

L'état de catastrophe naturelle décrété

"On était partis pour une belle saison et maintenant il va falloir faire des choix (...) peut-être réduire les équipes", déplore Geoffroy Vossier, arboriculteur et viticulteur. Cet été, les saisonniers risquent d'être privés de leur emploi. Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, présent sur place, a assuré que l'état de catastrophe naturelle sera reconnu d'ici deux jours. Les professionnels demandent également des exonérations de charges pour espérer sauver leur exploitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018.
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018. (PHILIPPE ROY / AURIMAGES / AFP)