Inondations : les agriculteurs pointés du doigt

Les orages et les fortes pluies à répétition ont provoqué d'importantes inondations, parfois inédites. Plusieurs voix s'élèvent aujourd'hui, pointant l'organisation des cultures agricoles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Quelques traces de boue séchée au milieu du village de Boullarre (Oise), là où mercredi 6 juin, l'orage a frappé, entraînant des tonnes de terre sur son passage. Filmées par un habitant, les eaux boueuses déferlent dans la rue principale. C'est la cinquième fois que les orages frappent la commune. Un village entouré de champs où à chaque fois, c'est le même problème. Pour le maire, un responsable : le choix des cultures.

Trois raisons évoquées

L'agriculteur accusé par le maire, lui aussi, se dit victime. À chaque nouvelle coulée de boue, il perd sa terre la plus fertile. Selon lui, c'est avant tout la météo qui est en cause. Les spécialistes eux mettent en avant plusieurs raisons pour expliquer les coulées de boue : le labour qui freine l'infiltration de l'eau dans le sol, la disparition des haies et des talus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Intempéries : coulée de boue dans les Pyrénées
Intempéries : coulée de boue dans les Pyrénées (France 3)