Industriels chinois : une aubaine pour le lait français ?

Plusieurs éleveurs français se tournent vers le marché chinois, qui pourrait importer de plus en plus de lait au fil des années.

France 2

Au cœur de la campagne normande, une usine laitière vient d'être construite afin de partir à la conquête du marché chinois. Depuis 8 mois, cette coopérative exporte son lait en Chine : l'objectif est la production de 690 millions de briques de lait par an. Chaque semaine 110 containers sont envoyés en Chine. Le lait est fourni par 1 200 éleveurs de la région et un contrat de dix ans a été signé, intégrant un prix plus élevé que celui du marché actuel. Parmi les éleveurs de la coopérative, Alain et Julie Blouet, qui considère que l'avenir est vers la Chine. Les deux exploitants se sont endettés pour se fournir deux nouveaux robots de traite.

2% de la production part en Chine

En Chine, la natalité explose et la qualité et la production de lait est insuffisante. Des entreprises françaises ont investi dans le marché de la poudre de lait infantile. Une infime partie du lait français part aujourd'hui vers la Chine, seulement 2% de la production nationale. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Daisy, une vache génétiquement modifiée pour produire du lait \"BLG free\", le 1er octobre 2012, en Nouvelle-Zélande.
Daisy, une vache génétiquement modifiée pour produire du lait "BLG free", le 1er octobre 2012, en Nouvelle-Zélande. (AGRESEARCH INSTITUTE / AFP)