Indemnisations après l'incendie de Lubrizol : "Aucun montant n'a encore été défini ou arrêté"

La somme de 50 millions d'euros avait été évoquée par la FMSE.

Le PDG de Normandie Logistique, Christian Boulocher (G), le PDG de Lubrizol France, Frédéric Henry, participaient vendredi 11 octobre à Rouen à un comité pour la transparence et le dialogue.
Le PDG de Normandie Logistique, Christian Boulocher (G), le PDG de Lubrizol France, Frédéric Henry, participaient vendredi 11 octobre à Rouen à un comité pour la transparence et le dialogue. (LOU BENOIST / AFP)

"Aucun montant n’a encore été défini ou arrêté" en ce qui concerne le fonds de solidarité, affirme vendredi 11 octobre au soir la direction de Lubrizol à France Bleu Normandie.

Le président du fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux (FMSE), Joël Limouzin, s'était réjouit vendredi matin sur franceinfo que Lubrizol mette en place un fonds de solidarité, estimé pour l'instant à 50 millions d'euros. Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, s'était également félicité de l'accord sans pour autant confirmer le montant.

Lubrizol dément que le fonds de solidarité sera abondé à hauteur de 50 millions d'euros. "Lubrizol s’est mobilisé avec les services de l’État et le ministère de l’Agriculture pour définir sous quelle forme et selon quelles modalités, l’entreprise va pouvoir concrètement participer au financement des aides destinées aux agriculteurs", explique l'entreprise.

Les dossiers d'indemnisation des agriculteurs seront instruits par l’intermédiaire du FMSE (Fonds national agricole de mutualisation du risque sanitaire et environnemental). "Les réunions de travail se poursuivent avec les services du ministère de l’Agriculture."