Inde : le "grenier" du pays infesté par les criquets

Dans l'État du Rajasthan, la pire invasion de criquets depuis 30 ans dévaste les cultures locales dans ce qui est le "grenier" du pays.

Franceinfo
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Rajasthan "grenier de l'Inde" est noyé sous une pluie de criquets pèlerins. Chaque essaim de criquets compte environ 40 millions d'insectes, et c'est une dizaine d'essaims qui s'abat sur l'Inde depuis avril 2020. Un essaim mange autant en une journée que 35 000 personnes. "Les criquets avaient déjà détruit nos vergers. Maintenant, ils reviennent pour détruire le peu qu'il reste", raconte Khial Muhammad, un agriculteur local.

"Nous avons les mains vides"

Tous les moyens pour les éradiquer et les faire fuir sont bons, y compris faire du bruit en tapant sur des ustensiles de cuisine. Mais il y a aussi le recours aux insecticides, dont l'excès peut aussi devenir problématique. "Le criquet a fait des ravage dans le travail acharné que nous avons accompli tout au long de l'année. Ils ont tout mangé, et nous avons les mains vides maintenant", confie Sultan Muhammad, agriculteur. Il s'agit de la pire invasion de criquets depuis 30 ans, en Inde. 

Un essaim de criquets dans le comté de Samburu, à environ 300 kilomètres au nord de la capitale kenyane, Nairobi, le 22 janvier 2020.
Un essaim de criquets dans le comté de Samburu, à environ 300 kilomètres au nord de la capitale kenyane, Nairobi, le 22 janvier 2020. (TONY KARUMBA / AFP)