Cet article date de plus d'un an.

Haute-Vienne : l’eldorado des agriculteurs britanniques

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Haute-Vienne : l’eldorado des agriculteurs britanniques
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Wormser, E. Denis, R. Luques - France 2
France Télévisions

Les agriculteurs britanniques sont de plus en nombreux à acheter des terres et à s’installer en France.

Gary Richardson, un éleveur gallois, a choisi la langue de Molière pour s’adresser à ses vaches. "En France, il faut faire comme les Français", sourit-il. C’est en Haute-Vienne qu’il a décidé de s’installer avec sa famille, il y a douze ans, dans une ferme de 128 hectares. Un rêve d’enfant qu’il n’aurait jamais pu s’offrir au Pays de Galles. "Le prix de la terre en Haute-Vienne, c’est 2 800-3 000 euros l’hectare. Au Pays de Galle, en Angleterre, c’est 15 000 voire 20 000 euros l’hectare pour les meilleures parcelles", explique l’agriculteur.

De nombreuses exploitations en vente

Depuis la crise de 2008, des dizaines de Britanniques ont traversé la Manche pour pouvoir agrandir leurs exploitations. Derrière ces projets, on trouve un agent immobilier, Anthony Thompson. Si tout cela est possible, c’est que dans la région, de nombreuses exploitations agricoles sont en vente. Alors qu’en France, l’agriculture peine à recruter, les Britanniques semblent avoir trouvé leur eldorado.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.