Haute-Garonne : des jardins familiaux en souffrance et des terres sèches

Publié Mis à jour
Haute-Garonne : des jardins familiaux en souffrance et des terres sèches
Article rédigé par
I.Delion, D.Breysse, S.Henry - France 2
France Télévisions

Après la canicule, les pluies récentes ont donné un peu de répit aux plantes. Mais à Toulouse et ses environs, les averses n'auront pas suffi à changer la donne, et les arrosages continuent d'être très encadrés.

Dans les jardins familiaux de Périole (Haute-Garonne), la sécheresse préoccupe encore les amateurs de potagers. Rien ne pousse comme il faut. "On voit que c'est des salades qui ne vont pas arriver à terme. Normalement ça devrait être plus joli, là, on voit qu'elles sont brûlées par le soleil", confie un homme. Après presque deux mois sans eau, le retour des pluies ne suffit pas à rendre le sourire au jardinier.

Aucun orage à Toulouse

Aucun gros orage n'a touché Toulouse (Haute-Garonne), mais seulement quelques averses. Il faudrait plus d'une semaine de pluie pour humidifier les sols. "C'est du béton", déplore le jardinier. Dans les jardins familiaux de Périole, les pompes sont coupées aux heures les plus chaudes, et les prélèvements dans la rivière voisine réduits de 30 %. "On est tous sensibles à cette pénurie d'eau, (…), on sait qu'il y a des régions en France où même les agriculteurs n'ont plus du tout le droit d'irriguer, donc chacun doit faire un effort", se résigne Daniel Boutaud, le responsable des jardins.


Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.