Grippe aviaire : le marché de la volaille en proie à des tensions d'approvisionnement

Publié Mis à jour
Grippe aviaire : le marché de la volaille en proie à des tensions d'approvisionnement
France 2
Article rédigé par
C.Tixier, N.Coadou, K.Toufik, J.Poissonnier, P.Wursthorn, J-L.Boulesteix, O.Gardette, E.Revidon - France 2
France Télévisions

En France, la viande de poulet commence à manquer dans les boucheries, qui ont de plus en plus de mal à s'approvisionner. 15 millions de volailles ont été abattues en six mois à cause de l'épidémie de grippe aviaire.

Dans une boucherie parisienne, il n'y a plus aucun poulet à la vente, mercredi 27 avril. Les étals se vident aussi pour le patron d'une autre boucherie près de Paris. Il a bien du mal à trouver de la volaille car, depuis quelques semaines, son producteur rationne. En six mois, plus de 15 millions de volailles ont été abattues en France à cause de la grippe aviaire. C'est cinq fois plus que l'année dernière. Le poulet est la volaille la plus consommée en France.

L'Ukraine est un des plus gros producteurs au monde

Dans les Landes, une entreprise spécialisée dans l'abattage et le conditionnement de volailles tourne au ralenti. Pour pallier ce manque, certains professionnels pourraient se tourner vers l'étranger. Problème : l'Ukraine, l'un des plus gros producteurs au monde, n'exporte plus en raison de la guerre qui sévit dans le pays. Pour l'instant, la filière se veut rassurante, et parle de quelques tensions d'approvisionnement, mais pas encore de pénurie de poulet. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.