Cet article date de plus de quatre ans.

Grippe aviaire : l'administration pourrait demander à certains éleveurs de rembourser les aides perçues

A cause d'une modification des périodes prises en compte pour le calcul des indemnisations liées à l'épidémie de grippe avaire, certains éleveurs pourraient avoir à rembourser une partie des aides perçues.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un élevage de canard, le 5 décembre 2017. (REMY GABALDA / AFP)

Selon une association d'éleveurs de canards du Sud-Ouest, baptisée "Les canards en colère", certains producteurs pourraient avoir à rembourser une partie des aides perçues suite à l'épidémie de grippe aviaire, rapporte le correspondant de franceinfo à Toulouse.

En raison d'un changement dans les périodes prises en compte pour le calcul des indemnisations, certains éleveurs doivent rembourser une partie des aides perçues, car les canards abattus sur certaines périodes ne sont plus comptabilisés.

L'administration étudie les dossiers

Mais les remboursements "ne sont qu'une hypothèse."  "Il n'y aura pas d'obligation de remboursement, nous sommes en train de négocier cela", assure Bernard Malabirade, de la FDSEA du Gers. L'administration étudie actuellement les dossiers.

Environ 4 millions de canards ont été abattus à cause de l'épidémie de grippe aviaire. 70% de l'enveloppe d'indemnisations prévue a jusqu'ici été versée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.