Gel : les viticulteurs ont perdu une grande partie de leurs récoltes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Gel : les viticulteurs ont perdu une grande partie de leurs récoltes
France 2
Article rédigé par
L. Vogel, S. Kerroux, F. Ebbhah - France 2
France Télévisions

Le gel a détruit une grande partie des récoltes ces derniers jours. Le gouvernement va activer le régime de calamité agricole pour une meilleure indemnisation. 

Dans ce vignoble de Bourgogne, à Rully (Saône-et-Loire), c’est la consternation. À cause du gel, environ 80 % de la récolte est perdue. "Tous ces petits bourgeons que vous avez ici sont devenus marrons, comme si c’était du tabac, cela fait un petit bruit quand vous les touchez. Ils sont absolument tous perdus", confie Christian Belleville. Pour ce viticulteur, c’est du jamais vu à Rully. "Avant on parlait d’un gel tous les trente ans, aujourd’hui c’est un gel trois fois dans la même année cette année. C’est terrible", indique-t-il. Pour sauver leur parcelle, ces vignerons ont installé des centaines de bougies. Vincent Dureuil a dépensé 5 000 €. Mais face à des gelées atteignant -5°C, il n’a rien pu faire. 

Nouvel épisode attendu la semaine prochaine 

"Les températures sont tellement basses que je pense que l’on était en limite technique par rapport aux bougies", indique le viticulteur. Allumer des bougies ou des bottes de paille, comme à Correns, dans le Var. Ces viticulteurs en ont disposé 30 tonnes sur 250 hectares. Chaque nuit, vers 3 heures du matin, ils enflamment la paille pour lutter contre le gel, sans trop y croire. Partout en France, les viticulteurs se préparent à un nouvel épisode de gel en début de semaine prochaine. 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.