Gel des récoltes : vers une hausse des prix des produits ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gel des récoltes : vers une hausse des prix des produits ?
franceinfo
Article rédigé par
J.-L. Monnier, J. Bigard, O. Martin, T. Simonet, S. Ripaud - franceinfo
France Télévisions

Les températures chutent à nouveau en France alors que la neige a, par endroits, fait son retour. Un gel qui a été fatal au travail des agriculteurs, notamment dans la vallée du Rhône. Y aura-t-il des fruits français sur nos marchés cet été, et si oui, à quel prix ? 



Alors que le gel a frappé de nombreuses récoltes ces derniers jours à la suite des chutes des températures, près de 70 hectares de fruits ont été anéantis dans le verger de Jérôme Jury, à Saint-Prim (Isère). 100% de pertes pour les abricots, même chose ou presque pour les cerises. "Si ce n’est pas 100%, ça sera 95, mais pour l’instant, je n’ai pas encore trouvé un fruit qui ne soit pas gelé", explique Jérôme Jury. La récolte des fraises est aussi compromise, avec, au minimum, 60% de pertes. En tout, ces pertes signifient une baisse de 2 millions d’euros du chiffre d’affaires du producteur.   

Vers une hausse des prix inévitable ?

La seule solution selon lui est d’augmenter les prix des fruits encore en stock afin de survivre. "C’est tout simplement pour essayer de compenser les pertes", justifie Jérôme Jury. Les vendeurs d’un marché font part de leur inquiétude sur la hausse des prix à venir. L’an dernier, une baisse de production de 28% a été observée sur les abricots, avec une augmentation de 45% des prix à la clé. Les vergers italiens et espagnols semblent eux aussi touchés.  

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.