Froid : les vignobles menacés par le gel

Le mois de mai 2019 est particulièrement froid. Les viticulteurs s'inquiètent pour leurs récoltes et tentent par tous les moyens de protéger leurs vignes.

FRANCE 3

En ce mois de mai, il fait un froid d'automne. A l'inverse, cette année, en plein hiver, les températures étaient douces. Une météo terrible pour les viticulteurs qui tentent désormais de protéger leurs vignes du gel. Dans le Loir-et-Cher, des bougies de paraffine et des feux de branchage ont été allumés pour éloigner le froid. Il a fallu attendre 6 heures du matin, lundi 6 mai, pour que les viticulteurs commencent à souffler.

Des feux pour réchauffer l'atmosphère

Toute la nuit, un vignoble de Touraine a eu comme bruit de fond la soufflerie des 27 tours antigel. Elles servent à brasser l'air pour le réchauffer et à assécher les bourgeons pour qu'ils souffrent moins en cas de givre. En Savoie, la température au lever du jour est tombée en dessus de 0. Les vignerons ont donc allumé des feux pour réchauffer l'atmosphère. Une lutte pied à pied contre le gel qui devrait se poursuivre dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 mai. En Savoie, comme en Alsace, un nouvel épisode de froid est annoncé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un vignoble frappé par une vague de gel à Chablis (Yonne), le 21 avril 2017.
Un vignoble frappé par une vague de gel à Chablis (Yonne), le 21 avril 2017. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)