Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "A -2°C, -3°C, on perd la totalité de la récolte" : l'inquiétude des agriculteurs face au coup de froid qui glace la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Froid : l'inquiétude des agriculteurs
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À quelques jours de l'arrivée du printemps, une vague de froid s'abat sur la moitié nord et nord-est du pays. Un choc des températures qui inquiète les agriculteurs et les maraîchers. 

Ce samedi 17 mars au matin, dans ces jardins ouvriers près de Lille (Nord), la température a brutalement baissé. Il fait 1°C. Alors ici, les jardiniers amateurs s'inquiètent pour les artichauts. "La semaine dernière, il faisait superbement beau. La semaine d'avant, il gelait, je les ai recouverts, hier, je les ai découverts, et maintenant, je dois les recouvrir", témoigne Jean-Claude Depré, président des Jardins familiaux de Lesquin. 

"À -2°C, -3°C, on perd la totalité de la récolte"

Les professionnels eux aussi sont vigilants. À Larnage, dans la Drôme, cet arboriculteur craint des températures extrêmes qui pourraient détruire sa récolte d'abricots : "Il suffit d'une température négative trop basse pendant une heure.... Au stade jeune fruit, si on a un -2°C, -3°C, on perd la totalité de la récolte", explique Jean-François Vassy. Alors il s'est organisé et vient d'investir 16 000 euros dans deux machines à gaz. Placées près des arbres, elles doivent permettre d'éviter les gelées matinales. "À l'intérieur de la machine, il y a un ventilateur, avec une chaudière, décrit Jean-François Vassy. Le ventilateur va pulser de l'air chaud, qui va sortir par le canon pour répartir dans la parcelle sur environ 50 mètres". Les agriculteurs attendent désormais le redoux prévu dès la fin de la semaine prochaine.   


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.