Fortes chaleurs : des fruits et des légumes invendables dans les Alpes-Maritimes

Publié
Fortes chaleurs : des fruits et des légumes en manque ou invendables dans les Alpes-Maritimes
France 3
Article rédigé par
France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur : H. Nicolas, B. Loth, F. Touitou - France 3
France Télévisions

Dans les Alpes-Maritimes, il fait 50 °C sous serre. La situation est catastrophique pour les maraîchers. Certains d’entre eux ont déjà perdu une partie de leur récolte.

Des tomates littéralement confites sur pied, à Grasse (Alpes-Maritimes). Depuis le 1er juillet, les températures sous serre dépassent les 50 °C, alors qu’elles ne devraient pas excéder les 38 °C. "Moi, j’ai 16 tunnels. Sur les 16 tunnels, j’en ai eu six qui ont vraiment grillé, comme celles-ci. C’est un gros manque à gagner pour nous, surtout que (…) c’est grâce aux tunnels que l’on vit. Cette année, ça a été catastrophique. J’ai 40 à 50 % de perte", rapporte Guillaume Frère, maraîcher. 

Une superproduction invendable

En raison de la hausse des températures, les tomates sont toutes arrivées à maturité en même temps. La surproduction s’avère invendable. C’est le même constat chez un maraîcher niçois. Une travée ne donne actuellement que huit kilos de haricots, contre 100 les années précédentes. "La chaleur, c’est le manque de fécondation par les abeilles. Il y a une seule graine par haricot. Cela veut dire qu’il n’y a pas eu d’abeilles. Elles ne rentrent pas, il fait trop chaud dans les serres", témoigne Thomas Gioanni, maraîcher. Un arrêté préfectoral interdit l’arrosage entre 9 heures et 19 heures pour les agriculteurs des Alpes-Maritimes.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.