Fongicides : des chercheurs démontrent leur toxicité pour l'homme

Des chercheurs ont réussi à démontrer la toxicité pour l'homme de certains fongicides utilisés dans l'agriculture.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce sont des produits pour empêcher la prolifération de champignons dans les champs de céréales et dans les vignes. Des chercheurs français ont démontré la toxicité de ces pesticides dans un rapport publié jeudi 7 novembre. Les molécules dites SDHI tuent les champignons en bloquant la fabrication d'une enzyme à l'intérieur de leurs cellules. Mais selon les scientifiques du CNRS et de l'Inserm, ces principes actifs affectent de la même manière les cellules des abeilles, des vers de terre et même des humains.

"Toutes ces expositions vont provoquer des maladies neurologiques"

"On est persuadés que progressivement toutes ces expositions vont provoquer des maladies neurologiques", indique Paule Bénit, ingénieure de recherche en biologie cellulaire. Alertées, les autorités sanitaires ont ordonné des expertises supplémentaires pour évaluer les risques pour la santé humaine.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un champ traité par un agriculteur, en Allemagne, le 6 mai 2019. 
Un champ traité par un agriculteur, en Allemagne, le 6 mai 2019.  (JENS BUTTNER / DPA-ZENTRALBILD / AFP)