Cet article date de plus de trois ans.

Filière bœuf : le marché chinois rouvert

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Filière bœuf : le marché chinois rouvert
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, l'embargo sur la viande bovine française vers le pays asiatique va être levé dans les six mois.

Ces jeunes mâles de 18 mois sont destinés à l'exportation. Michel Caillé va pouvoir les vendre dans une quinzaine de jours. "En général, ça part sur le marché export, généralement la Grèce, l'Italie, par le bassin méditerranéen", explique l'éleveur bovin. Comme beaucoup d'éleveurs, il n'a jamais vendu sur les marchés asiatiques. Mais pour lui, la levée de l'embargo de la Chine sur le bœuf français est plutôt une bonne nouvelle, avec peut-être de nouvelles perspectives.

Relever les prix et mieux rémunérer les éleveurs

Le fils de Michel Caillé vient de s'installer avec lui sur l'exploitation. Pour ces éleveurs, il y a urgence à trouver de nouveaux débouchés. Car pour l'instant, ils se dégagent moins de 500 euros de revenus par mois. La filière bovine se dit prête à s'organiser pour exporter en Chine. "On n'est déjà pas ignorants de ce marché, on le connait", affirme Emmanuel Bernard, responsable export à la fédération nationale bovine. L'ouverture du marché chinois peut être l'occasion de relever les prix et de mieux rémunérer les éleveurs.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.