Cet article date de plus de trois ans.

Faux aliments : les astuces des industriels

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Faux aliments : les astuces des industriels
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 a enquêté sur l'ambiguïté de nombreux aliments de nos supermarchés qui se font passer pour quelque chose qu'ils ne contiennent parfois pas du tout.

Les aliments trompeurs courent les supermarchés. Dans les rayons, impossible de les reconnaître au premier coup d'oeil. Des fruits frais, des gousses de vanille et surtout, de l'ambiguïté. Exemple de ce flou, du fromage de chèvre produit par cet industriel breton. Un fromage de chèvre dessiné sur l'emballage. Mais en regardant l'étiquette de plus près, 97% de lait de vache. C'est un fromage "au chèvre" pas "de chèvre". La présence de lait de vache est désormais indiquée. Certains industriels vont plus loin. Des yaourts avec de beaux fruits frais dessinés sur l'emballage. On vous le garantit, c'est sans colorant, sans arôme artificiel. Quand on regarde l'étiquette, inutile de chercher les fruits, il n'y en a pas. Ce n'est même pas un yaourt, c'est un fromage blanc sucré aromatisé. Pour le fabricant, ce n'est pas une tromperie, mais le processus est très critiqué par des associations de consommateurs.

Une glace à l'air

L'exemple le plus marquant est celui de cette glace à la vanille. Des arômes obtenus par fermentation de certains champignons, des grains noirs ajoutés qui ne sont pas extraits du coeur des gousses de vanille, mais un dérivé. Mais l'ingrédient surprise, c'est l'air, qui compose 50% de la glace. Des microbulles injectées pour la faire gonfler. Cette technique s'appelle le foisonnement. Le fabricant se défend en déclarant que cette pratique est perçue comme négative alors qu'elle est indispensable au processus de glaçage. Tout est donc légal, les ingrédients figurent bien sur l'étiquette, c'est au consommateur de faire le tri.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.