Emploi : les ostréiculteurs peinent à recruter à l'approche des fêtes

Publié
Emploi : les candidats se font rares en ostréiculture
Article rédigé par
J.-F. Gea, D. Roussel-Sax, S. Plessis - France 3
France Télévisions

Dans de très nombreux secteurs on recherche de la main d’œuvre, y compris dans l'ostréiculture. À moins d’un mois de Noël, les ostréiculteurs doivent recruter en urgence des saisonniers.

Trier, détroquer, dans cette cabane ostréicole en Gironde, c’est déjà Noël. L’équipe sélectionne les huîtres pour les fêtes. En décembre, 100 à 150 tonnes doivent être expédiées vers les grandes surfaces. Mais le patron cherche encore une quinzaine de saisonniers pour préparer les bourriches, avec seulement dix jours pour les recruter. "Certaines entreprises peuvent faire de 40 à 70 % de leur chiffre d’affaires pendant les fêtes de Noël. Il nous faut de la main d’œuvre dont on n'a pas besoin le reste de l’année, sur une période de 10 à 15 jours", explique Laurent Bidart, ostréiculteur.

Emballage et expédition dès le 15 décembre

Pour répondre aux besoins, 50 ostréiculteurs du Bassin d’Arcachon forment le Groupement d’employeurs des métiers de la mer. Objectif : mutualiser les emplois. Un ouvrier ostréicole peut ainsi se partager entre plusieurs exploitations. Et pour le pic d’activité de fin d’année, le problème reste entier. Jérémy Cussac, qui a pris la succession de ses parents, recrute chaque hiver un ouvrier saisonnier, mais les candidats se font rares cette saison. La campagne d’emballage et d’expédition des huîtres débutera le 15 décembre. D’ici là, des dizaines d’emploi saisonniers sont toujours à pourvoir sur le bassin d’Arcachon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.