Embargo sur le blé ukrainien : le chantage russe

Publié
Embargo sur le blé ukrainien : le chantage russe
France 2
Article rédigé par
S. Dollé - France 2
France Télévisions

Des tonnes de blé sont bloquées dans les silos ukrainiens. La Russie utilise la matière première comme une arme diplomatique.

Des stocks de céréales bloqués dans des ports ukrainiens. Au total, 5 à 6 millions de tonnes de blés et 15 millions de tonnes de maïs sont coincées dans des entrepôts et attendent d’être exportées. Mais impossible de passer par la mer, et les autres voies ne permettent pas d’écouler rapidement la marchandise. La Russie et l’Ukraine représentent un tiers des exportations mondiales de blé.

Des pays du Maghreb dépendants

Et avec une production coincée en Ukraine, Vladimir Poutine a bien l’intention de se servir des céréales comme moyen de pression. Il se dit prêt à exporter plus de blé sous réserve de la levée des sanctions et de l’arrêt des livraisons d’armes à l’Ukraine. "Il sait bien que c’est de ces livraisons d’armes que dépend une partie de l’issue de la bataille", confie Pierre Verluise, docteur en géopolitique et directeur du Diploweb. Les pays du Maghreb sont beaucoup plus dépendants des livraisons russes, au risque d’émeutes de la faim.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.