Cet article date de plus de trois ans.

Drôme : consommer bio et local est rentré dans les mœurs pour le bien de tous

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
agricourt
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de l'Agriculture présente mercredi 31 janvier la future loi sur l'alimentation, qui couvre notamment le développement des produits locaux bio ou non dans les cantines scolaires. C'est déjà le cas dans la Drôme.

La camionnette d'Agri Court court la campagne de la Drôme. Cette coopérative livre les produits de la Biovallée de la Drôme à près de 200 clients. Parmi eux, beaucoup de cantines scolaires. La cantine de Cliousclat (Drôme) s'approvisionne déjà à 30% en produits biologiques locaux. Avec Agri Court, la cuisinière peut composer ses menus sans multiplier ses fournisseurs.

Les enfants vident leurs assiettes

Même si le bio est plus cher, les communes arrivent à limiter les coûts en proposant moins de viande et en limitant le gaspillage. Dans la coopérative, les produits ne restent pas plus d’un ou deux jours en magasin. Une organisation compliquée qui ne serait pas rentable pour une entreprise commerciale. Agri Court est subventionnée par les communes du Val-de-Drôme et participe au développement de ce territoire où 30% des agriculteurs ont fait le choix du bio. Tout est fait pour aider les jeunes à se lancer dans cette filière agricole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.