DIRECT. Le mouvement des éleveurs s'étend à Evreux et au Mans

Les éleveurs bloquent, lundi, le périphérique de Caen pour protester contre les prix trop faibles de la viande, qui ne leur permettent pas de couvrir leurs coûts de production.

Des agriculteurs bloquent les quatre principaux accès à la ville de Caen (Calvados), le 20 juillet 2015.
Des agriculteurs bloquent les quatre principaux accès à la ville de Caen (Calvados), le 20 juillet 2015. ( MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Plusieurs centaines de producteurs de lait et d'éleveurs de porcs et de bovins manifestent autour de Caen (Calvados), lundi 20 juillet, pour protester contre les prix trop faibles de la viande (porc et bœuf), qui ne leur permettent pas de couvrir leurs coûts de production.

Le périphérique de Caen bloqué. Plusieurs dizaines d'éleveurs bloquent les quatre principaux accès au périphérique de Caen. "Nous avons environ 25 tracteurs à chacun des points de blocage", affirme le président de la FDSEA du Calvados, Jean-Yves Heurtin.

Le mouvement s'étend en Normandie. Après Caen, c'est Evreux (Eure) qui va être bloquée mardi par les éleveurs, selon France Bleu Haute-Normandie. Par ailleurs, des manifestations d'agriculteurs ont aussi lieu à Lisieux (Calvados), rapporte France 3 Basse-Normandie. Ils prévoient également de bloquer le Mont Saint-Michel, indique Ouest France.

Le Foll propose de recevoir les éleveurs jeudi. Le ministre de l'Agriculture a fait savoir par le biais de son entourage qu'il proposait aux éleveurs de les recevoir jeudi. D'ici là, Stéphane Le Foll aura pris connaissance du rapport du médiateur sur les prix des productions agricoles, qu'il avait lui-même désigné. Le document doit lui être remis mercredi à 17 heures. Ce rapport doit déterminer qui des industriels ou des distributeurs freine les hausses de prix convenues dans la filière.

Les éleveurs refusent de lever leurs barrages. Malgré la proposition du ministre, les éleveurs refusent de lever leurs barrages tant que Stéphane Le Foll ne se sera pas rendu sur place. "On reste sur notre position, on veut un ministre de terrain" qui réunisse tous les acteurs de la filière, producteurs, industriels des abattoirs et des laiteries et centrales d'achat des distributeurs, déclarent les responsables des syndicats agricoles. "Il faut que Stéphane Le Foll vienne traîner ses bottes dans les exploitations agricoles (...) et fasse respecter les accords du 17 juin" avec la grande distribution.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #AGRICULTEURS

23h12 : @Anonyme : En 2014, selon les données de l'Observatoire des prix et des marges, le prix d'achat de viande bovine à un éleveur représentait 47,3% du prix final. Vous trouverez plus d'informations dans notre article.




23h12 : Bonjour, j'aimerais savoir quel pourcentage correspond le prix auquel vend un éleveur par rapport au prix d'achat (et non de vente) d'un distributeur. Cela m'intéresse de savoir si la différence est importante.

22h16 : Du côté de Caen, des renforts et des hot-dogs arrivent. Les éleveurs normands prévoient de bloquer les accès à la ville toute la nuit, indique notre envoyée spéciale Marie-Violette Bernard.

22h13 : Vue depuis le Courtepaille du Mans... Je crois que les agriculteurs préparent quelque chose...

22h13 : Je suis sur l'A11 et il y en a partout !

22h13 : Dans les commentaires, @anonyme nous envoie une photo de tracteurs au Mans. Mea culpa, les éleveurs bloquent en effet depuis 20 heures le péage d'Auvours, selon Le Maine Libre.

21h57 : @anonyme : Non, tout va bien sur l'A11 a prori. ;) Les barrages des éleveurs se situent sur l'A84, près de Caen. Ils bloquent aussi l'accès au Mont Saint-Michel. Des perturbations sont aussi attendues demain à Evreux. Vous pouvez consulter en temps réél les prévisions de trafic sur le site de Bison Futé.

21h52 : Savez-vous si les agriculteurs bloquent actuellement l'autoroute entre le Mans et Paris ? Merci !

21h07 : A Caen, où se trouve notre envoyée spéciale Marie-Violette Bernard, les choses dégénèrent un peu, raconte-t-elle, alors que les éleveurs bloquent les automobilistes.

21h06 : Des centaines de tracteurs qui barrent la route menant au Mont Saint-Michel : les éleveurs normands ont frappé fort pour protester contre les prix de vente de la viande, qu'ils jugent trop faibles. Ils ont également paralysé le périphérique de Caen (Calvados).

19h42 : Des actions de ce type sont absolument inadmissibles. Je viens de passer près de 3h sous 25/26° sur ce périphérique et je ne peux pas dire que cela va me donner envie d'acheter de la viande française.

19h42 : Il faut que les agriculteurs se calment ! Bloquer ne sert à rien et exaspère les habitant des villes alentours...

19h42 : Je veux bien payer un peu plus cher si la différence va aux agriculteurs, mais si c'est pour encore grossir les poches des intermédiaires, ça ne servira à rien.

19h42 : C'est à la grande distribution de réduire ses marges sur les produits français, pour maintenir un tissu agricole et industriel, source d'emploi pour ses consommateurs.

19h42 : Dans les commentaires, certains d'entre vous sont d'accord pour payer la viande plus chère, si les producteurs bénéficient des hausses de prix. D'autres jugent les blocages contre-productifs.

19h25 : Comment savoir qui touche l'argent dépensé lorsqu'on achète une côtelette de porc ? Les agriculteurs dénoncent l'opacité des tarifs fixés par les autres acteurs de la filière. Parmi ceux pointés du doigt : la grande distribution ou encore les abattoirs. Francetv info vous propose trois graphiques pour comprendre le prix du kilo de viande.

19h19 : Notre envoyée spéciale Marie-Violette Bernard est à Caen (Calvados), aux côtés des éleveurs qui bloquent l'A84. Ils lui expliquent pourquoi ils se mobilisent, aujourd'hui, pour obtenir une hausse des prix de la viande.

18h42 : Après avoir bloqué les abattoirs du Neubourg, les éleveurs de l'Eure prévoient de bloquer Evreux demain. Ils vont installer des barrages à cinq entrées de la ville de 7 heures à midi, rapporte France Bleu.

17h59 : Les éleveurs ont un très bon moyen de pression pour obtenir de l'aide des grandes surfaces : le fumier. A Caen (Calvados), l'enseigne Lidl leur a fourni quelques courses, mais Carrefour fait de la résistance, raconte notre journaliste Marie-Violette Bernard.

17h23 : Des tracteurs sur le périphérique de Caen (Calvados), du fumier devant une grande surface… Les agriculteurs ont lancé plusieurs opérations de blocage, en Normandie, pour protester contre les prix trop bas de la viande. Francetv info les passe en revue.




(CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

16h26 : Non, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll n'a jamais dit qu'il préférait "favoriser les tomates marocaines plutôt qu'une agriculture française qui vote FN". Un compte Twitter "parodique et humoristique" diffuse cette fausse information, en faisant croire que francetv info a repris cette citation. Le ministre n'a jamais tenu ces propos et cet article n'existe pas sur notre site.

16h07 : Au passage, les éleveurs ont un message pour le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

16h07 : Elle-même bloquée en route par les éleveurs, qui protestent contre les prix trop faibles de la viande, notre journaliste Marie-Violette Bernard est arrivée à Caen.

15h56 : Blocage des accès Mont-Saint-Michel en cours !

15h56 : Ils avaient prévenu, ils l'ont fait. Les éleveurs bloquent l'accès au Mont-Saint-Michel.

14h53 : Invité du journal de 13 heures de France 2, Stéphane Le Foll a réitéré son engagement à recevoir jeudi les éleveurs normands qui bloquent actuellement les accès à Caen et demandent à le rencontrer au plus vite. Un délai que le ministre de l'Agriculture justifie par la commande d'un rapport qui doit lui être remis mercredi.

(FRANCE 2)