Envoyé spécial, France 2

Délinquance : les agriculteurs à bout face à la multiplication des vols

Les vols d’animaux comme de matériel se multiplient depuis 2014 dans les cercles agricoles. Face à ces pertes parfois très importantes, agriculteurs sont à bout. 

FRANCEINFO

"La campagne aujourd’hui, c’est devenu un livre service. Chacun se sert comme il veut." William Veberckmoes est un éleveur inquiet. Toutes les nuits, il contrôle une dizaine de près dans la campagne nantaise : depuis quelques temps, des individus viennent voler ses animaux. Le matin, il compte scrupuleusement ses 1 600 moutons. La tâche, fastidieuse, est devenue indispensable. "On se fait voler régulièrement, on le sait, mais on ne sait jamais les quantités qui disparaissent", explique l’éleveur qui se fait dérober en moyenne une cinquantaine de brebis par an. 

Vols de matériel 

William Veberckmoes n’est pas le seul, puisque tout son département est touché. L’année 2020 a été particulièrement dramatique, avec trois fois plus de vols que les années précédentes. Les agriculteurs ont à bout. En 2014, les vols en milieu rural ont doublé, et près de 8 000 plaintes sont depuis enregistrées chaque année. Outre les animaux, les voleurs s’emparent également de matériel, des kits GPS dernière technologie aux volants des tracteurs.  

Un mouton, dans un élevage de l\'Eure (illustration).
Un mouton, dans un élevage de l'Eure (illustration). (JOEL SAGET / AFP)