Cet article date de plus de six ans.

Dans le Doubs, les éleveurs s'inquiètent de la sécheresse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans le Doubs, les éleveurs s'inquiètent de la sécheresse
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La sécheresse précoce attriste de nombreux éleveurs. Dans une grande partie des régions de Bourgogne et Franche-Comté, les prés sont littéralement grillés. Reportage dans le Doubs.

Les humains ne sont pas les seuls à souffrir cet été d'une canicule excessivement longue. Comme nous, les chevaux cherchent l'eau et l'ombre pour y trouver une hypothétique verdure. Dans les prairies ou pâtures des plateaux du Doubs, l'herbe grasse et verte a tournée de l'œil.

Pour passer ce cap difficile, les éleveurs sont obligés de piocher dans leurs stocks de fourrage prévus pour l'hiver prochain. Autre conséquence, les rendements sont sensiblement en baisse.

En attendant, les orages de ces derniers jours n'ont pas changé grand-chose et tous espèrent un mois d'août pluvieux.

"Il faut qu'il pleuve"

"S'il pleut bien maintenant et qu'on peut avoir un bon pâturage à l'automne, on sera quitte aussi d'utiliser les stocks qui étaient prévus pour l'hiver. C'est jamais trop tard, mais il faut qu'il pleuve. On a besoin d'eau pour faire pousser l'herbe", assure au micro de France 3 Gérard Guyot, éleveur de vaches montbéliardes.

Pour la FDSEA, un tiers des éleveurs du Doubs seraient aujourd'hui en difficulté en raison de cette canicule.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.