Cet article date de plus de quatre ans.

Crise du lait : pourquoi les prix ont chuté

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Crise du lait : pourquoi les prix ont chuté
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Fin des quotas laitiers et surproduction, les producteurs français sont aujourd'hui au bord de la faillite.

C'est devenu la bête noire des producteurs de lait, Lactalis, numéro un mondial, achète aux éleveurs 25 centimes le litre de lait, c'est dix à trente centimes de moins que ses concurrents. Et pourtant, c'est plus élevé que le marché mondial. Cet été, les laiteries ont payé 22 centimes le litre de lait en Allemagne et même 18 centimes le litre en Nouvelle-Zélande. Les prix mondiaux ont été divisés de moitié en trois ans.

Fin des quotas en Europe

Ce qui a précipité cet effondrement, c'est la fin des quotas en Europe l'an dernier. Les éleveurs produisent plus, une hausse de 3,9% rien qu'au début 2016. Résultat, une crise de surproduction, car dans le même temps, la demande mondiale a baissé, les Russes ont reconduit leur embargo, les Chinois ont brusquement baissé leurs importations de poudre de lait.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.