Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Crise du lait : nouvelle mobilisation en Ille-et-Vilaine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise du lait : nouvelle mobilisation dans l'ouest
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un an après les grandes manifestations dans le pays, les producteurs vendent toujours leur lait à perte.

Depuis 18 mois, son travail ne lui rapporte plus rien. Alors aujourd'hui, quand Cédric regarde son troupeau, il s'interroge. "La question c'est 'Est-ce qu'elles vont me faire perdre de l'argent ou est-ce que je vais réussir à en gagner'", exprime cet agriculteur de Paimpont (Ille-et-Vilaine) au micro de France 2. Lui qui a dû dépenser 700 000 euros pour s'installer il y a dix ans ne s'y retrouve plus. Il parvient tout juste à se verser 1 000 euros par mois, mais vit à crédit.

De 39 à 27 centimes le litre

La dégringolade des cours du lait a touché Cédric de plein fouet : de 39 centimes en décembre 2014, il est tombé à 27 centimes le litre cet été. Pourtant cela fait un an que ce dirigeant syndical manifeste, comme à Rennes en janvier dernier. En tout, l'UE a débloqué un milliard d'euros qui n'a pas permis de redresser les coûts. Alors cet agriculteur breton mobilise une nouvelle fois ses troupes : lundi 22 août, les professionnels de tous les départements de l'ouest organisent le blocus de Lactalis, leader français du secteur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.