Saône-et-Loire : les éleveurs veulent améliorer la qualité de la viande

Dans la région de Charolles (Saône-et-Loire), certains éleveurs et un boucher font le pari d’une viande de qualité.

Voir la vidéo
France 3

La région de Charolles, dans le sud de la Saône-et-Loire se caractérise notamment par ses prairies d’embouche avec une herbe grasse, parfaites pour l’engraissement. À Marly-sur-Arroux (Saône-et-Loire), Fabien Gaudet et son père Jean-Louis sont des passionnés. Depuis trois mois, ils bichonnent une génisse de trois ans pour la présenter au concours des races bouchères du Salon de l’agriculture. Ici, c’est le charolais qui est à l’honneur. Du charolais label rouge, ce que recherche le boucher Jérôme Saint-André. Il vient régulièrement dans les fermes afin d’apprécier la finition des bêtes et d’échanger avec les éleveurs.

Payer plus cher pour une viande de meilleure qualité

Ces qualités bouchères seront jugées au concours de Paris. Pour cela, Fabien Gaudet donne à ses bêtes une ration de pommes de terre. En mettant en avant des bêtes primées au concours, Jérôme Saint-André a fait de sa boucherie un lieu de rendez-vous des amateurs de viande du Mâconnais. Il paye environ 30% de plus que les circuits conventionnels.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans la région de Charolles (Saône-et-Loire), certains éleveurs et un boucher font le pari d’une viande de qualité.
Dans la région de Charolles (Saône-et-Loire), certains éleveurs et un boucher font le pari d’une viande de qualité. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)