Cet article date de plus de cinq ans.

Manche : "Pivette et Palorette" ou quand les agriculteurs se mettent aux yaourts bio

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manche : "Pivette et Palorette" ou quand les agriculteurs se mettent aux yaourts bio
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la Manche, trois agriculteurs associés se sont mis aux yaourts bio.

À Saint-Senier-sous-Avranches, dans la Manche, trois agriculteurs ont décidé de commercialiser des yaourts bio au lait de ferme frais en circuit court. Il s'agit là d'un changement de stratégie important pour eux, et plutôt payant. Depuis peu, ces trois agriculteurs troquent leurs bottes pour des charlottes chaque matin. 

8 000 par semaine 

Ces trois agriculteurs associés valorisent eux-mêmes leur lait en le transformant en yaourts. 8 000 sont déjà distribués chaque semaine. Leur objectif ? En préparer 8 000 par jour. Leur réussite, ils la doivent à la qualité de leurs produits. "C'est un produit frais, bio et local", explique Olivier Trublet. Les trois associés sont donc agriculteurs, transformateurs, commerciaux et livreurs. Ils ont aussi appris à décoder les règles du marché de la grande distribution. Présents à la fois dans la grande distribution, en biocoop ou en drive fermier, les trois associés tiennent à une chose : leur indépendance. Ce ne sont pas eux qui mettront leur lait dans le même panier...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.