Les éleveurs mettent la pression sur Bruxelles

Après la mobilisation à Paris la semaine dernière, des agriculteurs de toute l'Europe se sont rassemblés lundi à Bruxelles pour exprimer leur colère devant le siège de la Commission européenne.

FRANCE 3

Ils sont plus de 5 000, venus de France mais aussi d'Allemagne, de Bulgarie ou de Finlande pour manifester devant le siège de l'Union européenne lundi 7 septembre. Sous les fenêtres des ministres de l'Agriculture réunis en Conseil d'extraordinaire, des milliers de producteurs de lait et de viande réclament une nouvelle politique pour vivre de leur activité.

Une situation économique qui empire

Au micro de France 3, la vice-présidente de l'European Milk Board exprime ainsi le "besoin d'autres outils pour sortir de la crise. Les prix du lait ont chuté de 30 à 40% pour la plupart des éleveurs, nos exploitations courent à la faillite". Les agriculteurs font en effet face à la fin des quotas laitiers, l'embargo russe, et la baisse des importations chinoises. Arrivés dimanche soir, les manifestants bloquent une partie de Bruxelles, en espérant une meilleure rémunération, et pouvoir envisager l'avenir de leur profession.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des producteurs laitiers manifestent devant le siège du Conseil européen, à Bruxelles, le 7 septembre 2015.
Des producteurs laitiers manifestent devant le siège du Conseil européen, à Bruxelles, le 7 septembre 2015. ( YVES HERMAN / REUTERS)