Le porc français s'exporte vers la Chine

Après la crise du prix du porc et un embargo russe ayant laissé des traces, les producteurs français ont trouvé un nouveau débouché en Chine.

Voir la vidéo
France 2

Alors que la grande majorité des éleveurs français perdaient de l'argent il y a encore à peine six mois, le prix moyen du porc a depuis bondi de 25%, avec d'énormes répercussions sur leur chiffre d'affaire et la rentabilité des exploitations. L'un des facteurs principaux ayant entrainé cette hausse est le doublement, en l'espace de deux ans, des exportations vers la Chine.

36 kilos de porc par an et par Chinois

Premier importateur de porc français, la Chine a connu un véritable désastre sanitaire touchant les animaux et ayant poussé la plupart des éleveurs locaux à cesser leur activité. Une aubaine pour les producteurs européens qui y envoient chaque année 500.000 tonnes de viande. Une situation qui ne pourrait pas durer très longtemps, la production chinoise étant susceptible de reprendre en 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des porcelets pris en photo dans un élevage de Plonéour-Lanvern, le 11 août 2015. 
Des porcelets pris en photo dans un élevage de Plonéour-Lanvern, le 11 août 2015.  (FRED TANNEAU / AFP)