Le monde agricole ne décolère pas

Quelque 4 000 agriculteurs, en provenance de toutes les régions de France, se dirigent actuellement vers la capitale.

France 2

Les agriculteurs espèrent bien se faire entendre. À l'appel de leurs syndicats, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs, ils seront des milliers à participer à la grande manifestation, prévue jeudi 3 septembre à Paris. Ils espèrent attirer l'attention de l'opinion publique sur leur sort et obtenir des "rallonges" au plan d'urgence annoncé par le gouvernement en juillet pour faire face aux difficultés des éleveurs. Parmi les revendications, des réductions de cotisations sociales, un moratoire sur les normes environnementales et un plan d'investissement de 3 milliards d'euros sur trois ans.

Le gouvernement veut annoncer de nouvelles mesures

Cet été, les actions du monde agricole se sont d'ailleurs multipliées dans toute la France pour dénoncer des prix trop bas. Les éleveurs assurent qu'ils ne parviennent plus à se dégager un salaire honorable. Les agriculteurs veulent également dénoncer les réglementations qui plomberaient leur compétitivité et profiteraient à leurs concurrents européens.

De son côté, le gouvernement a d'ores et déjà prévu d'annoncer de nouvelles mesures dès demain, afin d'apaiser la colère du monde agricole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs bloquent l\'autoroute A31 à Hauconciourt (Moselle), le 28 juillet 2015.
Des agriculteurs bloquent l'autoroute A31 à Hauconciourt (Moselle), le 28 juillet 2015. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)