Cet article date de plus de cinq ans.

La fièvre des éleveurs semble retombée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La fièvre des éleveurs semble retombée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'agglomération lyonnaise aura été paralysée une bonne partie de la journée, créant la pagaille sur les axes autoroutiers.

C'était le bastion de la révolte des éleveurs, ce 23 juillet au soir, il ne reste plus un seul barrage en Normandie. Les manifestants ont quitté les grands ponts qu'ils bloquaient sur la Seine. Une bonne nouvelle pour les usagers qui devaient prendre le bac pour traverser le fleuve, cette après-midi encore.

Des actions ciblées

À Lyon aussi, les éleveurs ont plié bagage après une matinée à bloquer les principaux accès de la ville. Ils sont partis vers le centre où les avait conviés le président de la FNSEA. "Les responsables départementaux et régionaux ont demandé de lever le barrage ce soir, tout en maintenant la pression. Nous prenons en compte des départs en vacances qui sont nombreux. Il ne s'agit pas pour nous de bloquer nos concitoyens, mais nous sommes évidemment en grande vigilance et rien ne nous dit que nous ne reviendrons pas dans les jours qui viennent", explique Xavier Beulin, président FNSEA.
Ce soir, la tendance est à la levée des blocages. Les éleveurs entendent privilégier les actions ciblées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.