Ils parrainent une vache par solidarité avec les agriculteurs

Pour trouver des fonds, les éleveurs ont parfois recours à des solutions étonnantes. Près de Nantes (Loire-Atlantique), un jeune couple a relancé son exploitation grâce à une campagne de financement participatif.

Cette vidéo n'est plus disponible

Au coeur de la campagne nantaise (Loire-Atlantique), Célia et Manolo viennent à la ferme retrouver leur filleule. C'est ici, chez ce couple d'agriculteurs, que loge Nirvana. Une filleule qui a quatre pattes et pèse 60 kg. Avec des amis, Célia est la première à avoir répondu à la demande de parrainage de vaches du couple d'agriculteurs. 600 euros pour leur permettre d'acheter Nirvana et faciliter leur installation. Comme Célia, 24 parrains ont déjà contribué au financement participatif. Une contribution qui peut aller jusqu'à 1 000 euros par vache.

Remboursement en fromage

Au total, le couple d'agriculteurs a déjà réuni 24 000 euros. Ils s'ajoutent à un prêt bancaire insuffisant pour faire face à leurs besoins. Aujourd'hui, leur cheptel a grossi d'un quart, soit une vingtaine de nouvelles vaches. Autre satisfaction pour le couple : avoir réussi à rapprocher les généreux donateurs du monde agricole. Le projet sera totalement abouti lorsque le couple aura construit sa fromagerie. Il pourra alors rembourser ses parrains en dizaines de kilos de fromage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vaches laitières en France, le 14 février 2017. (Photo d\'illustration)
Des vaches laitières en France, le 14 février 2017. (Photo d'illustration) (LOIC VENANCE / AFP)